"La révolution ne vient pas remplir une nécessité esthétique,
mais solutionner une série de problèmes d'ordre social qui sont posés."
Juan Garcia Oliver, juin 1936

  EDITIONS DU COQUELICOT,  EDITIONS LIBERTAIRES DE TOULOUSE... ET DU RESTE DU MONDE ! BP 74078 / 31029 TOULOUSE CEDEX
catalogue    commander    chroniques    liber...terre    archives   contacts   liens   retour accueil   copinage
La lettre du Coquelicot n° 17 - octobre 2017
PROCHAINE PARUTION 

20 ans de prison
Les anarchistes dans les geôles franquistes

Joan Busquets Verges
pré commande



Note du traducteur, Renacer Soler :
[...] J’ai suivi, enfant et adolescent en exil, les hauts faits de ces guérilleros mythiques qui donnaient leur vie à cet idéal qui sera aussi le mien. J’ai vu ma mère pleurer trop souvent lorsque un tel ou tel autre qui était passé à la maison la semaine dernière était “tombé”. Je me suis donc attelé à cette tâche avec beaucoup de tendresse et plus de coeur que de tête. Dés le début j’ai compris l’impossibilité qui serait la mienne de rendre l’extraordinaire ambiance de cette période dans ce milieu anarcho-syndicaliste, ambiance si bien décrite par l’auteur, où il suffisait d’arriver en disant que l’on était un compañero pour que la porte s’ouvre, et que la compañera ajoute de l’eau à la soupe (comme disait Kropotkine en exil à Londres).[...] [...] Je ne sais si j’ai réussi à rendre la richesse de ce livre, contrepoint et interpénétration de l’autobiographie d’un homme, d’une période de l’histoire d’Espagne, de l’expression d’une idéologie inébranlable et d’une incroyable galerie de portraits.[...]

BILLET...
Garcia Oliver (1) / "Toute la pomme ou rien..."

DIALOGUE EXTRAIT DES MÉMOIRES DE GARCIA OLIVER QUE NOUS AVONS ÉDITÉES EN FRANÇAIS 

(…) Au cours de l’avant-dernier repas que nous prîmes ensembles, Rosenberg (1) me suggéra :

- Vous n’ignorez pas que, dès les premiers mois de la révolution, en URSS, nous dûmes accepter des négociations de paix. La paix de Brest-Litovsk. Pour l’obtenir, nous dûmes réduire nos aspirations, ne conservant qu’une partie d’entre elles. Peut-être qu’une même opportunité se présentera à vous. Que décideriez-vous si c’était le cas ?

- Je ne crois pas que ce sera le cas. Ce n’est pas une guerre de frontières par laquelle un pays lutte contre les troupes d’autres nations qui veulent l’envahir. Notre guerre est une guerre civile. Eux sont les forces rétrogrades du pays et nous les forces progressistes. Eux et nous sommes d’accord sur un point fondamental, qui est l’Espagne. Nous luttons parce qu’ils veulent pour l’Espagne, pour toute l’Espagne, un régime qui maintienne soumis les Espagnols.
Par contre, nous luttons pour que l’Espagne, toute l’Espagne, soit une nation de citoyens libres. Ceci est un peu difficile à comprendre pour vous, parce qu’à force de nier la valeur de la qualité humaine, vous avez fini par souffrir d’atrophie spirituelle et maintenant vous n’arrivez pas à faire la distinction entre un citoyen libre et un citoyen soumis.

- La vérité c’est que vous, les anarcho-syndicalistes, en raisonnant vous ressemblez aux théoriciens du nationalisme et du libéralisme bourgeois. L’équation est plus simple : deux à se disputer une pomme. Selon ma thèse, matérialiste marxiste, il est préférable d’obtenir la moitié d’une pomme que de rester sans rien. Vous, comme ceux de l’autre camp, vous luttez pour obtenir toute la pomme. Ou rien. (...)


1) Marcel Israélevitch Rosenberg, ambassadeur d'URSS en Espagne. Rosenberg est rappelé en URSS en 1938 et exécuté. Voir au sujet des envoyés de Staline en Espagne l'article d'Edouard Waintrop.

 


JUAN GARCIA OLIVER : L'ÉCHO DES PAS
Le livre épopée des mémoires de Juan Garcia Oliver / 640 pages / 25 €
commander
 DERNIÈRES PARUTIONS

José Ester Borras
Une vie de combats (1913-1980)
Violette Marcos - Juanito Marcos
N° 9 des cahiers du Coquelicot



Derrière les barricades
de Barcelone
Axel Österberg
N° 8 des cahiers du Coquelicot

Ré-impressions de :
Toulouse, années 80, un goût certain pour le sabotage
Anne Carratié
N° 5 des cahiers du Coquelicot



Les comités de défense de la CNT à Barcelone (1933-1938)
Augustín Guillamón
N° 7 des cahiers du Coquelicot